Make your own free website on Tripod.com

 

La fée Morgane fait son coming out
(encore un...)

 

Ouais... qu'est-ce que ça va être cette fois?

Après avoir fait un coming out en tant que lesbienne chaque fois que je trippais avec une fille, puis un "coming-back-in" quand je rencontrais un gars...

Après avoir embrassé avec enthousiasme la position "assise sur le bord de la clôture pour un boutt, merci beaucoup, la vue est très belle d'ici et j'aime beaucoup la compagnie..."

Après avoir lutté, dans la communauté lesbienne où j'ai tout de même fait pas mal de bénévolat, pour la reconnaissance et l'acceptation de la bisexualité comme orientation sexuelle "valide"...

Je croyais bien avoir défriché ma part de terrain, émoussé le tranchant de ma fine pointe de l'avant-garde... ben non!

Les filles, je vais vous dire une chose: dans la vie, une des affaires que j'aime le plus, c'est faire l'amour à trois.

J'ai découvert le triolisme très tôt. La première fois que j'ai fait l'amour à trois, c'était avec deux garçons, j'avais 17 ans. Je garde un souvenir intense de la force du désir et du plaisir, de la tendresse, de la chaleur...

Depuis, j'ai eu plusieurs histoires à trois. Pendant quelques années, j'ai été très amoureuse d'une amoure-amante qui m'a beaucoup appris à aimer les mains ouvertes. Nous dormions parfois toutes les deux, parfois à trois avec son amoureux, qui n'était pas jaloux de moi comme il l'aurait été d'un autre homme. Et puis l'eau a coulé sous les ponts...

L'histoire d'amour que je vis depuis "une trentaine de mois" a commencé par un trio avec Gesar, qui est maintenant mon co-loc d'amour, et la femme qui était déjà dans sa vie à l'époque. Apprentissage intensif là aussi: polyamour, tribu à géométrie variable, difficulté de maintenir d'autres liens dans le long terme... c'est pas toujours facile de savoir quoi faire avec la jalousie.

Mais là, je suis bien embêtée: depuis que le site existe (et ça va faire six ans), je surveille régulièrement les petites annonces pour vérifier qu'il n'y a pas de couple cherchant une fille, puisque, comme tout le monde le sait, les couples qui cherchent un ou une partenaire pour faire l'amour à trois sont pervers, ce genre de situation implique nécessairement l'exploitation de l'un ou l'autre des partenaires et ne sert qu'à assouvir le fantasme bien connu du gars qui s'excite à l'idée de voir deux femmes baiser, ou autre trip cochon et bassement sexuel.

Inutile d'insister sur le fait que Gesar et moi, on ne rêve que de ça, rencontrer quelqu'un avec qui on vivrait un grand amour à trois...

Pour explorer toutes ces questions, j'ai créé un blog à l'adresse http://triolibre.hautetfort.com/.

Si vous êtes comme ça, venez faire un tour et laissez-moi un message...

 

Site réalisé par
la fée Morgane

mise à jour : mai 2006